• INTRODUCTION DE MON BLOG

    Meilleur Sommelier de France et Meilleur Sommelier du Monde, mes proches et mes amis insistent de plus en plus lourdement, depuis que je suis à la retraite, pour que je communique au public tout le savoir que j'ai accumulé au cours de 35 années de carrière dans la sommellerie. Ils pensent, à juste titre, qu'il serait dommage de conserver pour moi tous ces "  trucs ",  que les gens et même certains professionnels, ignorent et qui font la différence avec les connaissances classiques. Il n'est donc pas question pour moi d'écrire un nouveau livre sur les vins. Le choix est suffisamment abondant pour que je ne rajoute pas le mien. D'excellents et sérieux guides d'achats sont disponibles dans le commerce. 

     Mon but sera donc d'une part de vous transformer d'amateur de vins en " amateur éclairé ", très simplement, en suivant mes conseils à travers ce modeste ouvrage. Cela vous évitera de passer des heures dans les rayons, perdu dans un océan de bouteilles et de commettre des erreurs dans votre choix ? D’autre part, pourquoi ne pas épater vos amis dans ce domaine?

    Je vais essayer de me remémorer tous ces " trucs ", ces gestes simples et précis, mais combien utiles concernant le vin. Ce qui m'a décidé aussi, en déambulant quelquefois dans les rayons, c'est la réaction de mon estomac, de mon foie et de ma tête qui, tous ensemble m'appellent " au secours " lorsque je m'arrête et lis certaines étiquettes de vins !

    Il serait dommage que vous " tombiez " sur une de ces bouteilles, vous le regretteriez amèrement. Je souhaiterais vous éviter ces désagréments, perte de temps et d'argent, et la colère d'avoir été déçu et floué. 

    Heureusement, depuis quelques années, aux approches des fêtes de fin d'années, ainsi que pendant les foires aux vins, un ou plusieurs conseillers sont à votre disposition dans les grandes surfaces, où la majorité des gens s'approvisionnent. Pour la petite histoire, je vous raconte l'origine de la présence de ces conseillers en vins dans les hypermarchés : durant la période d'hiver 1990, l'établissement qui m'employait, dans la région niçoise, fermait. Aussi, ai-je pensé que ma présence dans un hypermarché, aux approches de Noël, en temps que sommelier, serait la bienvenue auprès de la clientèle. J'ai donc proposé ma candidature à tous les hypers de la région, puisqu'il n'y avait aucun conseiller en vins durant ces périodes. L'un d'eux a été très intéressé par cette proposition. J'ai été embauché et ai pu mettre mes connaissances à la disposition de la clientèle. Inutile de vous dire que j'ai été accueilli comme le messie, n'arrêtant pas une minute, de l'ouverture à la fermeture du magasin. Les autres hypers, remarquant le succès de cette opération, s'en sont très vite inspirés. C'était une lacune à combler, c'est fait.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :